Connect with us

Divers

Jean-François Stévenin : l’acteur et réalisateur est décédé

Published

on

838 000 dv1876102

C’est son fils aîné, Sagamore Stévenin, qui a annoncé la triste nouvelle : “Il est décédé à l’hôpital de Neuilly, il s’est bien battu“, a-t-il confié à l’AFP.  L’acteur et réalisateur, Jean-François Stévenin, est mort dans la nuit de mardi à mercredi. Il avait 77 ans.

Une carrière qui commence à la fin des années 1960 en tant qu’assistant-réalisateur, avant de passer devant la caméra et de devenir plus tard, un grand réalisateur.

Dans la foulée, Jean-François Stévenin passe à la réalisation et devient, en trois films seulement, un cinéaste important du 7e art national. Avec Passe montagne (en 1978) et Double messieurs (1986), puis Mischka (2002), il signe une oeuvre inspirée, portée par un souffle particulier, des films avec une personnalité, où il se donne aussi le premier rôle, lui qui a tellement souvent été cantonné aux seconds couteaux.

Passé dans les années 1990 par Le Grand Pardon 2Le Bossu  et aussi par l’incarnation de Robert Bidochon, personnage culte de BD qu’il transpose à l’écran aux côtés d’Anémone, Jean-François Stévenin revient dans les années 2000 en aristocrate odieux dans Le Pacte des loups.

“Un jour je vois un tournage d’une télé du coin dans l’hôtel où on était. Alors je me dis ‘j’y vais

Il laisse derrière lui quatre enfants et un tout dernier film, Illusions perdues, de Xavier Giannoli, qui sera présenté dans quelques semaines à la Mostra de Venise et qui sortira au cinéma le 20 octobre 2021.