Mohamed Henni manifeste sa joie et/ou sa colère d’une manière propre à lui comme lorsqu’il a roulé sur sa télévision pour fêter la défaite du PSG. Cet élan de folie est survenu quelques jours après qu’il ait perdu son propre pari le forçant à monter la Tour Eiffel en tenue d’Adam. « Si le PSG élimine le Bayern Munich, j’escalade la Tour Eiffel à poil et je m’assoies sur la pointe. Je n’ai qu’une parole. Mais le PSG est loin d’être qualifié. Il y a tout à faire encore (…) Les parisiens vont organiser un feux d’artifice sur les champs Elysées (…) Le feu d’artifice est annulé pour cause d’intempérie (…) Une tempête de but va s’abattre (…) N’oubliez pas qu’il y’a une Tour Eiffel à LAS VEGAS » a-t-il promis sur Twitter.

Mais cette fois-ci, Mohamed Henni semble toujours aussi inspiré. Accompagné de Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, l’influenceur lui a proposé de relever le challenge suivant: « Mr Attal, j’ai entendu que vous étiez bon en sport, bon à la course, que vous étiez aussi rapide que Mbappé. Vous êtes le Mbappé de la politique, donc ça vous dit qu’on fasse une course. Malgré mon physique, je pense que je peux vous battre à la course. Une course de 50 mètres dans le Vélodrome ça vous va ? En tout cas, si vous courrez 50 mètres au Vélodrome vous aurez couru plus que Dimitri Payet pendant toute la saison ».

Résultat, Gabriel Attal a accepté une course de 50 mètres au Stade Vélodrome de Marseille contre Mohamed Henni.